Edito — Hiver ’18 ’19


Dans mes rêves les plus fous, j’ai rêvé d’écrire un livre retraçant nos belgicismes : cacaille, rawette, loque, dringuelle, etc. Cependant, c’est un magazine qui s’est imposé à moi durant une nuit remplie d’émois. Soyons chauvins, une fois ! Be Perfect est un périodique mettant notre plat pays sur un piédestal et sur la perfection qui nous anime, un processus complexe dont la définition varie selon la personne qui la perçoit.

Matthias Schoenaerts, l’acteur belge que tout le monde s’arrache, ne croit pas à la figure du héros. Il affirme que c’est un concept qui a mal servi l’humanité. #Imperfect, ironisait-il à son sujet en nous prêtant ses traits pour notre couverture.

Le Belge a une brique dans le ventre ! Le célèbre architecte, Bruno Erpicum pense que tout ce qu’il fait est éphémère mais si la nature peut reprendre ses droits une fois l’ouvrage terminé, c’est qu’il n’a pas trop mal travaillé ! L’intérieur parfait existe-t-il? Pour Stéphane Goosse, il représente l’adéquation totale d’une réalisation avec la personne et le lieu.

La perfection sert de guide à Justine God et à son label Imprévu. Le jeune chef Elliott Van de Velde a toujours eu du mal à entendre, « c’était parfait ». Nous le découvrons lors de son entraînement de triathlète accompagné de son dalmatien. Tachetés de noir ou de brun, les miens se révèlent totalement imparfaits, raison pour laquelle je les aime autant. In fine, la perfection ne serait-ce pas l’imparfait ? C’est ce que conçoit Jean-Philippe Duboscq qui interprète le pli sous toutes ses facettes.

La famille, la belle-famille, sont des valeurs essentielles à mes yeux. Notre édition hivernale place sous les projecteurs celles et ceux qui les partagent à l’instar de la Jadot Family qui offre au bâtiment du Pesage une véritable résurrection, de la dynastie Niels qui ne change pas une recette qui plaît, de Chloé Sarasola dont les pierres précieuses racontent leur histoire, de Vanina Ickx virevoltant à présent dans les airs, de Typh Barrow bercée dans un univers de chansons anglo-saxonnes, des Volkaerts qui lancent un nouveau chapitre gourmand, de Laura Delvaux cinquième génération dédiée à la lingerie, des Caerdinael représentant la plus ancienne famille d’hôteliers de Durbuy, de Mojdeh Bashari-Wittamer et son frère Arash Bashari qui font partie de ce cercle d’initiés pour lequel le caviar n’a plus de secret.

L’hiver frappe à nos portes. Illuminons nos intérieurs avec des bougies bien de chez nous, reconnectons-nous à Dame Nature, optons pour le coworking, créons des ponts socio-économiques et culturels entre nos villes, offrons-nous un citytrip, un dîner étoilé, prélassons-nous en lisant un page-turner, chaussons nos skis et surtout, hohoho, gâtons nos proches ! In my BAG, I wish…

Je vous souhaite des fêtes chaleureuses et délicieuses entourés de vos familles, que 2019 vous apporte bonheur partagé, amour, santé et réalise vos vœux les plus perfects !

 

ARIANE DUFOURNY
Rédactrice en chef